Je ne m'arrêterais pas avant d'avoir réussi!

Je ne m'arrêterais pas avant d'avoir réussi!

Réponses à vos questions

Depuis que j'ai commencé ce blog et depuis que j'en ai parlé, certainbes personnes m'ont posé des questions à propos de cette maladie, alors j'ai décidé de répondre à tout le monde ici même si je leur ai deja repondu personnellemnt.
 
Combien de crises faisais tu avant décider d'arrêter?
Au minimum j'en faisais une par jour mais le nombre de mes crises quotidiennes étaient plus souvent proches de 4 / 5, ce qui est juste énorme!
 
Tu es boulimique? Mais tu ne te fais pas vomir?
Lorsque les gens pensent à la boulimie ils pensent que les personnes étant touchés par ce TCA se font vomir mais pas toutes. En effet la boulimie peut être vomitive mais aussi non vomitive.
 
Pourquoi cette démarche: tu as honte de ton corps?
Je ne fais pas ca parce que j'ai honte de mon corps,  j'ai pas honte , enfin pour être tout à fais honnête je n'ai plus honte depuis peu de temps. Je fais cette démarche car j'en ai marre que la boulimie contrôle ma vie, cela n'a rien à voir avec le fait que je puisse avoir honte de mon corps.
 
Tu dis souvent que depuis que tu mènes ce combat contre la boulimie tu es fatigué, pourquoi?
Avant de mener ce combat, je faisais une à cinq crises par jour donc je mangeais une quantité trop importante de calories. Lorsque j'ai décidé d'arrêter mes crises je les ai arrêté du jour au lendemain; et donc au niveau des calories par jour cela a fait un écart considérable et c'est donc ca qui peut expliquer ma fatigue ces derniers jours. De plus résister aux crises demande un effort très important, mais cela est très compliqué à comprendre quand on a jamais connu cette situation et je ne souhaite à personne de la connaître.
 
Tu es boulimique? Mais j'avais jamais remarqué!
En effet on cache bien notre jeu. La boulimie est une maladie qui a une cause psychologique, en tout cas en ce qui me concerne c'est une cause psychologique; alors reconnaître qu'on est boulimique c'est reconnaître cette cause la et parler de n'est vraiment pas évident. Reconnaître qu''on a un problème n'est pas une chose facile, on a surtout peur du regard des autres sur ce qu'on pourrait leur dire. Mais effectivement les maladies psychologiques ne se voient pas quand on se donne la peine de les cacher.
 
Pourquoi ne pas aller voir un psy?
Parce que avec un psy on parle, notamment de notre passé et pour le moment je ne suis pas prête à parler de mon passé avec un inconnu, j'espère aller mieux en faisant des efforts de mon côté et ensuite si cela s'avère vraiment nécessaire alors j'irais voir un psy.
 
 
Si vous avez d'autres questions, n'hésitez surtout pas à me les poser, en commentaires ou en message privés sur Facebook par exemple, je vous répondrais le plus rapidement et le plus sincèrement possible soit directement ou alors je les ajouterait au fur et à mesure dans cet article.
 
Je profite également de cette publication pour vous dire que s'il y a un sujet en particulier d'article qui pourrait vous intéresser, n'hésitez surtout pas à  me le conseiller (pareil en commentaires ou en message privé sur Facebook).

 

 

 

 



28/01/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres